Biographie de Samuel VILLIEN

​D’où vient cet Artiste créateur et joueur de spectacles vivants ?


Un conteur passionné de nature et soucieux des ouragans naturels autant que des tempêtes intérieures qui s'agitent parfois dans le cœur Humain. Pour un projet artistique sensible à l'écologie et souhaitant que l'humanité puisse prendre soin d'elle même à l'extérieur comme à l'intérieur.

Façonné par la région Rhône-Alpes Auvergne, Samuel et né en Ardèche où il a été "élevé à la ferme" durant ses années d'école primaire. C'est près de cette nature qu'il a puisé un fort respect pour l'environnement. Magicien et conteur depuis l'adolescence, il passe ses années de collège en ville à Lyon en école R. Steiner (développant la créativité artistique et manuelle). Il y découvre une diversité culturelle et crée ses premiers spectacles de cirque et magie. Il s'essaye à la magie de rue dans les transports en commun pour payer ses billets de train. Au lycée Sport Nature à Die il pratique la spéléo, l'escalade et le ski de randonnée. Il se passionne pour l’artisanat d'instruments de musique (Didjéridoo, Harpe celtique, épinette des Vosges et autres petites lutheries sauvages).

En 2003 il rencontre l’association Les Arts Verts & Cie, et décide de lier pleinement sa pratique du conte et de la magie à son respect pour la nature et l’environnement. Il réalise des spectacles, des séjours, des formations, et des interventions en festivals, classes découvertes, centres de vacances, salons et foires.
En 2007 il laisse de côté les interventions en séjours et formations, pour se centrer sur les spectacles qu'il joue au sein de la compagnie Les Arts Verts en tant que conteur, comédien et marionnettiste. Il joue dans les spectacles Rufa la fourmi, Salsifis, Les Ecolopoux, Kulka et les échassiers conteurs. En 2015 il remet au gout du jour les balades contées, et redonne vie aux veillées contes nature.

Convaincu de l'importance d'être à l'écoute de nos émotions pour les comprendre et s'améliorer chaque jour, il cherche surtout à convaincre son entourage pour se convaincre lui même. Il se rend compte qu'il était surtout "con" et "vaincu" de faire semblant d'y croire. Il ne suffit pas toujours d'y croire pour le voir, il faut aussi le comprendre et l'intégrer pour pouvoir montrer l'exemple sans discourir... Mais ce n'est pas dit qu'une vie lui soit suffisante pour ​apprécier toutes ces émotions avec justesse​ et passer de la compréhension à l'action.

En 2016 après quelques impressions d'échecs, il se rend compte que parfois on croie avoir aidé les autres alors qu'ils en pensent le contraire. Et parfois, de peur de nuire, on n'ose pas agir alors que finalement ça aurait été bénéfique pour tout le monde. Il prend conscience que ce n'est que la continuité d'un chemin qui s'annonce aussi long derrière que devant lui.

En 2017 Samuel devient référent de Prends Soin De Toi (une activité artistique produit par SMartFr - La Nouvelle Aventure). Il a la sensation que les catastrophes naturelles que l'on peut observer dans notre environnement sont aussi un reflet de nos tempêtes personnelles intérieure. Il imagine que les évolutions de notre environnement extérieur prennent leurs sources en chacun de nous. Pour prendre correctement soin de la nature et des autres, il lui semble nécessaire de commencer par prendre soin de soi. Il a toujours été enthousiaste à l'idée de partager ce qu'il vient d'apprendre ou de découvrir. Quand il transmet quelque chose qui lui tient à cœur, on ne sait s'il le fait pour partager ce qu'il vient d'apprendre ou s'il partage pour mieux apprendre.

Il souhaite continuer à proposer des spectacles pour enfants, mais décide également de se tourner aussi vers un public adulte afin d'aller un peu plus loin dans le message à partager. Et dans le même temps, il a le sentiment que plus il avancera sur ce chemin, et plus ses spectacles pourront s'adresser à un public de tout âge.

​Une créativité alimenté en participant à d'autres projets artistiques : 


Pour alimenter sa créativité, et ne pas ​tourner tout seul en rond, il participe également à d’autres projets artistiques  qui sont portés par les compagnies suivantes :​

- La Cie Tiens Toi Droit (​les Ecolopoux, et Rufa)​

-  La Cie des petits détournements (​La Manufacture Sonore) ​

- La Cie du théâtre de la toupine (village des Flottins).

Notes de l’artiste : Un lien, à cheval entre les cases :


A l’intérieur des cases parcourues dans ma vie, il y avait toujours quelqu’un de plus spécialisé que moi. Ne trouvant pas de cases pour y devenir le meilleur, j’aurai pu abandonner cette idée ridicule, qui exige de nous que l’on soit toujours le plus fort. Mais cette idée est tellement ancrée dans notre société moderne que je n’ai pas réussie à m’en défaire correctement. Ce qui n’est pas si mal, car ça m’a donné la force de trouver mon propre chemin qui a tracé sa route entre les cases, à la croisée des expériences.

Je n’étais pas un conteur professionnel, ni un animateur nature diplômé, ni un bricoleur hors paires, et encore moins un expert en écologie. Alors je suis devenu conteur Bricoleur de nature écologique. Dans cette nouvelle case multitâche ainsi créée, il n’y a pas grand monde. Il est plus facile de m’y rendre utile et visible. Quand j’ai fait le tour d’une nouvelle case, je ne sais pas en explorer le moindre recoin comme le font de nouveau arrivants qui dépassent ce que j’avais initié. Alors je reprends mon chemin pour visiter une nouvelle case. C’est actuellement le cas pour l’écologie intérieur qui, je l’espère animera me spectacles futurs.

Mes spectacles ne sont pas artistiquement de haute technicité, mais je sais jongler et faire le lien avec toutes ces cases. Cela me permet une certaine originalité. Je suis ainsi artisans du chemin que j’emprunte entre les cases et les entres-cases.

Qu’est-ce qu’un artiste selon lui?

Un artiste c’est quelqu’un qui pompe tout ce qu’il y a dans l’air du temps pour le mélanger et le ré-agencer sous un nouvel angle pour en faire une nouvelle future ancienne vérité ni plus ni moins profonde que celles dont il s’est inspiré. Comme un bijoutier qui lustrerait une vieille bague en argent trop oxydée, pour la faire briller à nouveau à la manière d’un alchimiste qui ferait briller du plomb en y laissant passer la lumière à travers.