Un artiste sculpteur sur bois et architecte de l'imaginaire

Samuel Villien a mis à l’épreuve ses compétences de sculpteur du bois en 2021 avec le concours du festival ARCHI'Nature 2021. L’artiste a l’habitude de façonner des maisons en miniature dans des souches d’arbre. Il développe un imaginaire autour du travail du bois, en créant des espaces de jeux en bois pour enfants. Il est l’architecte de l’univers de la planète Dubois, un espace imaginaire qu’il reconstitue pour lui donner vie son spectacle de la Planète Dubois.

En participant au concours ARCHI'Nature 2021, il a souhaité passer à des sculptures de plus grande envergure. Avec son œuvre, il souhaitait faire honneur aux montagnes de chartreuse recouvertes de forêts. Ayant été sélectionné pour concourir sur le village de Saint Pierre de Chartreuse, il a été inspiré par le fait que l’eau coule toujours au centre des vallées

Cie Prend soin de toi
01-12-2022

L'architecture d'une œuvre taillée dans le bois par l'artiste sculpteur


« A saint pierre de chartreuse,
entre deux montagnes de guets,
l’eau d’la vie coule au centre » 


L’eau est si importante dans nos montagnes, que la première idée qui s’est présentée était de créer en espace pour contempler cette eau qui coule au milieu des vallées, au centre des ruisseaux, à l’intérieur de la vie et de nos corps. Pour se rendre depuis le milieu des nappes phréatiques, jusqu’aux milieux des océans, il faut cheminer par mille lieux. Pour une goutte d’eau, il faut cheminer à traverser ces endroits où des passerelles rassemblent les villages. Ces endroits où les ponts recollent les villes qui sont coupées en deux par les eaux. Et de l’un à l’autre, il n’y a qu’un pas : celui de l’eau qui coule sans fin ni faim, ni soif.

L'architecture d'une œuvre taillée dans le bois par l'artiste sculpteur

Son œuvre allait être installée entre le Ruisseau du Pissot et le Ruisseau du Pendu, se jettent dans le Ruisseau des Corbeillers. Alors l’imagination fait son chemin, laissant pour un instant la gouttière faire son petit « pissot » dans une corbeille, rustiquement tressée et suspendue au bout de la gargouille.

Invitant chacun à s’assoir pour observer les passants et la vie. Vous voilà installé à l’abri d’un petit toit en double pente (comme une vallée entre deux montagnes) avec une gouttière centrale qui achemine l’eau vers la corbeille (ce réceptacle qui telle une passoire apporte un filtre à la vie).

Sorti lauréat en 2021, Samuel VILLIEN souhaite proposer à nouveau sa candidature pour 2022.  

Quand il s’agit de regarder le spectacle de la vie, chacun est seul maître de ce qu’il veut observer. En fonction du regard que l’on pose sur les choses en tant que simple spectateur passif, ou en tant qu’acteur, nous choisissons de laisser faire le temps dans l’espoir que nos vies s’améliorent, ou bien nous choisissons d’ajouter personnellement de la magie aux rêves de nos vies pour mieux les concrétiser et pour mieux servir la vie.

Partagez...

Insert Contact Form