De la Maquette à la réalisation, une histoire de bois en évolution

Pour passer de la maquette à la réalisation concrète, il faut parfois passer de l'âme en quête vers la cocréation pour incarner l'histoire d'un rêve jusque dans la matière.

Dans le cadre de l'édition ARCHI'Nature 2022Samuel avait proposé une œuvre en rondins de bois, pour la mairie de Fitillieu. Mais c'est finalement la mairie de Saint Albin de Vaulserre qui a souhaité faire appel à l'œuvre de Samuel pour mettre en valeur les 3 gros tilleuls que la commune devait couper afin d'éviter le risque de les voir tomber sur des passants.

Si les troncs et Branches de départ ne devaient pas dépasser les 20cm à 40cm de diamètre, c'est finalement des troncs d'arbres de 60cm à 80cm qui allaient être utilisés. Ayant pris conscience de l'investissement et du soutien technique et humain que la mairie de Saint Albin de Vaulserre allait fournir, Samuel a donc proposé une œuvre plus grosse que prévue. Cela impliquait de repenser totalement l'œuvre pour l'adapter à de tels arbres. 

Et au grès de la conception, Samuel a apprécié l'implication des élus et employés de la commune. Ils ont été force de proposition et d'idées qui ont grandement de faire évoluer l'idée de départ. Une œuvre qui voit le jour peut répondre aux critère  classiques de l'évolution de la vie : c'est à dire une adaptation permanente dans un esprit de cocréation en tenant compte du dialogue entre la matière, les arbres, et les humains qui participent au projet.

Cie Prend soin de toi
01-12-2022

Un croquis pour faire évoluer la proposition artistique

Avec de si beaux troncs d'arbres condamnés au bois de chauffage, cela donnait envie de s'en servir. Mais cela impliquaient aussi de revoir l'idée de départ en plus grand! 


L'idée de départ a été de recouper les arbres dans la longueur pour obtenir des plus petits troncs et conserver l'idée de départ. Mais sachant que la mairie disposait de compétences techniques et qu'elle pouvait compter sur son réseau pour avoir à disposition de l'aide logistique et humain pour transporter de gros troncs d'arbre, il est apparu plus logique de conserver les troncs dans leur taille de départ.

Une œuvre artistique en évolution au fur et à mesure de sa construction et au fil du temps.

Cette œuvre a évoluée au fil des idées apportées par l'équipe de la Mairie. 

L'œuvre évoluera aussi au fur et à mesure du temps. les élèves de l'école de Saint jean d'Avelanne y planteront des fleurs et des plantes aromatiques. et à l'automne. Puis le 2 Octobre 2022 une balade est prévue par la mairie. En fin de matinée, pendant que l'apéritif sera offert par la mairie, l'artiste pourra présenter son œuvre, et cette dernière prendra sa forme finale en accueillant la plantation d'un arbuste pour marquer la manière dont l'évolution se crée toujours sur le terreau fertile de ce qui existe déjà. 

Vue de dos on dirait presque un Hors-Bord!

Avec de si beaux troncs d'arbres condamnés en bois de chauffage, cela impliquaient forcément de revoir l'idée de départ en plus grand! 

Cette La Branche centrale illustre parfaitement le nom donné à cette œuvre :  "Le repos de l'arbre un terreau fertile pour la vie". En effet, il y a déjà à l'intérieur du creux de la vieille branche pourrie, un beau terreau noir et souple pour recevoir les plantes. 

L'œuvre n'a plus rien à voire avec la maquette, mais c'est plaisant de voir ce que c'est devenu.

D'un triangle, on est passé à un Losange. 

D'un simple pot de fleur on est passé à un pot d'arbuste et de fleurs.

D'un seul pot on est passé à de nombreux petits pots... Car il reste à creuser des jardinières sur les côté des troncs. En effet, 150 enfants de l'école de Saint jean d'Avelanne  vont venir planter des fleurs et des plantes aromatiques. 

D'un simple Bancs, on est passé à un Banc et deux fauteuils, si rustiques soient-ils. Cette œuvre peut accueillir au moins 5 à 6 personnes assises en même temps. 

Un emplacement qui fait écho au tobogan juste en face, et complète le devant de la mairie.

Cette La Branche centrale illustre parfaitement le nom donné à cette œuvre :  "Le repos de l'arbre un terreau fertile pour la vie". En effet, il y a déjà à l'intérieur du creux de la vieille branche pourrie, un beau terreau noir et souple pour recevoir les plantes. 

Quand il s’agit de regarder le spectacle de la vie, chacun est seul maître de ce qu’il veut observer. En fonction du regard que l’on pose sur les choses en tant que simple spectateur passif, ou en tant qu’acteur, nous choisissons de laisser faire le temps dans l’espoir que nos vies s’améliorent, ou bien nous choisissons d’ajouter personnellement de la magie aux rêves de nos vies pour mieux les concrétiser et pour mieux servir la vie.

Partagez...

Insert Contact Form